Le Club de l’arc en ciel vous propose la visite d’un quartier de Paris

arc-en-ciel-logo-blog.jpg

Le jeudi 03 octobre :

Visite guidée par un guide conférencier du « village » de La Villette, suivie

d’un repas dans un restaurant de ce quartier.

Le Club de l’arc en ciel vous propose un voyage dans le temps, à quelques kilomètres de Paris, à la découverte d’un village qui, au Moyen-âge,  se situait à deux bonnes heures de marche de la capitale. C’est désormais un quartier qui occupe un quart du 19ème arrondissement de Paris. Carrefour important des routes commerciales, porte d’accès privilégiée vers Paris, la Villette a toujours été au cœur des préoccupations politiques et économiques. En deux heures de marche autour du canal de l’Ourcq, partons à la découverte de ce secteur du nord-est parisien est devenu en quelques années un pôle dynamique qui réunit architecture contemporaine, loisirs, culture et nature.

LA VILLETTE,  fief du billot, du gaz et de l’épicerie

Après plusieurs années consécutives d’une forte sécheresse, Napoléon décida du creusement d’un canal destiné à alimenter les fontaines de Paris. Les eaux de cinq ruisseaux furent captées et orientées vers la rivière de l’0urcq qui les réunit dans son lit. Un canal de navigation, mis en service en 1808, les achemina vers un bassin creusé le long du village de La Villette. De ce point, situé à vingt-cinq mètres au-dessus du niveau de la Seine, l’eau pouvait s’écouler facilement jusqu’aux fontaines publiques de la capitale.

image001

 Dès lors, La Villette devint un port, les canaux une fourmilière. Mariniers, dockers, débardeurs et voituriers se croisaient dans un brouhaha intense pour charger, décharger et assurer le transit d’une quantité phénoménale de marchandises plus ou moins exotiques, dont le stockage entraîna la construction de grands entrepôts en bord d’eau. Une vaste plaine avec des terrains vierges, une liaison fluviale, une main-d’œuvre disponible, des taxes moins élevées qu’à Paris… il n’en fallait pas plus pour attirer ici une cohorte d’industriels. Les vignerons, découragés par le phylloxera qui rongeait leur petit « ginguet », (vin aigrelet produit aux abords de Paris), troquèrent leur tablier contre une casquette d’ouvrier.

Avant l’annexion à la ville de Paris, en 1860, La Villette est une vraie ville de 30 000 habitants et accueille une liste impressionnante d’industries : neuf savonneries et parfumeries, sept raffineries de sucre, deux fabriques de bougies, des fabriques de cristaux, verreries et émaux, des forges, des fabriques de pianos, de chalets, des raffineries de sel, des fabriques d’allumettes, de plumes métalliques, des brasseries et près de cent distilleries.

De beaux immeubles haussmanniens furent construits, un parc à l’anglaise poussa sur les remblais des anciennes carrières et surtout, le modeste abattoir de La Villette fut agrandi et complété d’un vaste marché aux bestiaux, en 1862 La Villette l’industrieuse jouait sur trois tableaux. Sa  population se partageait entre le billot, le gaz et l’épicerie. Car le faubourg de la viande voisinait avec plusieurs usines à gaz, favorablement implantées sur cette zone plane, et avec de nombreuses industries alimentaires : raffineries de sucre, chocolateries, conserveries, brasseries, biscuiteries… bénéficiant pour leur approvisionnement de la proximité du canal.

 

UNE DEMIE-JOURNÉE POUR LA VISITE de ce quartier

accompagnée par un GUIDE-CONFÉRENCIER et

REPAS DE MIDI

le jeudi 3 octobre.

 

PROGRAMME :

 

de 9 heures 45 à 11 heures 45 :

VISITE COMMENTÉE du quartier .

 

de 12 heures à 13 heures 30 :

Repas au Restaurant « Aux Arts et Sciences réunis »

 

de 13 heures 30  à +/- 14 heures :

Visite du petit musée des compagnons charpentiers

 

Le Restaurant « Aux Arts et Sciences réunis » fait partie d’une cayenne, une maison de compagnons charpentiers du devoir du Tour de France. Le compagnonnage est l’une des formes les plus anciennes de l’organisation ouvrière,  reposant sur l’accomplissement d’un tour de France au cours duquel les compagnons complètent leur formation auprès de patrons successifs. Cette cayenne qui existe depuis 1831 est l’une des plus anciennes encore en activité. Une dame hôtesse préside à son bon fonctionnement. Il y a là un foyer avec des chambres et des salles de cours pour les compagnons apprentis charpentiers, un restaurant (Aux Arts et Sciences réunis) et un musée, cocon secret rempli de merveilles.

image005

Après le service un ancien compagnon charpentier vous mènera dans une pièce étroite ou sont conservées de monumentales maquettes hautes de près de cinq mètres, réalisées dans les années 1860-1920 par des compagnons virtuoses. Elles sont à elles seules un dictionnaire encyclopédique car elles synthétisent toutes les techniques employées dans le métier de charpentier. on peut voir sur le portail cinq écussons avec les symboles instrumentaux des compagnons des métiers du bâtiment, maçons, charpentiers, menuisiers ébénistes, plâtriers et couvreurs. Les compagnons de cette cayenne ont certainement participé, en leur temps, à la construction des abattoirs de La Villette.

image004

UNE DEMIE JOURNÉE POUR LA VISITE de ce quartier

accompagnée par un GUIDE-CONFÉRENCIER et

REPAS DE MIDI

le jeudi 3 octobre.

 

Inscriptions : avant le 15 aout 2013.

Prix par personne : entre 47,00 € et 56,00 €  selon le nombre de participants.

 image008

Cette sortie est exclusivement réservée aux membres du Club.

Les bulletins d’inscription seront envoyés prochainement par e-mail. 

 

MAIS, VOUS POUVEZ DES MAINTENANT NOUS INDIQUER VOTRE INTENTION DE PARTICIPER A CETTE VISITE EN COMPLÉTANT LE FORMULAIRE DE PRÉ-INSCRIPTION EN LIGNE CI-DESSOUS  : 

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :