C&A: « Future Shaper » pour son textile durable

 Publié le Lundi, 29 Octobre 2012 par FashionUnited

‘Textile Exchange’, l’une des plus grandes organisations au monde pour la promotion, l’analyse et la certification du coton biologique et des textiles biologiques, a décerné cette année à C&A Europe le titre de « Future Shaper ». Grâce à ce prix, l’entreprise de mode basée à Düsseldorf devient l’une des dix sociétés au monde dont l’engagement envers une industrie textile durable a été récompensé par cette distinction de Textile Exchange.

« Remporter le titre ‘Future Shaper’ signifie beaucoup pour nous », a déclaré Phil Chamberlain, Head of Sustainable Business Development, C&A. « Ce qui a débuté en 2004 comme un projet de vêtements en coton biologique s’est développé pour devenir une stratégie de durabilité intégrée qui façonne l’ensemble de la chaîne de valeur textile de notre société. » Parmi les raisons l’ayant incitée à décerner cette distinction à C&A, ‘Textile Exchange’ a fait l’éloge des initiatives de la société dans les régions de culture, par exemple l’Inde, et de son étroite collaboration avec des organisations non gouvernementales.

Au cours des dernières années, C&A Europe a toujours occupé l’une des premières positions en tant que vendeur de mode fabriquée en coton produit par des méthodes de culture durables. La société est maintenant l’acheteur numéro 2 de coton biologique. « ‘Textile Exchange’ a constaté à juste titre que nous accordons une grande importance à la nature à long terme de notre engagement », souligne Phil Chamberlain. « Seule une telle stratégie à long terme garantit que notre engagement envers la culture de coton biologique améliore de manière durable les écosystèmes dans les régions de culture et les conditions de vie des agriculteurs qui travaillent dans ces régions. »

La stratégie de durabilité de C&A se concentre non seulement sur une protection active de l’environnement par une réduction de la consommation d’eau et d’énergie, mais accorde autant d’importance à la protection des personnes et de la nature par une réduction considérable de l’utilisation de pesticides et de produits chimiques synthétiques, une réduction de la consommation d’eau dans la culture du coton et une amélioration des conditions de vie des personnes qui travaillent dans la culture du coton.

C&A exploite environ 1 500 points de vente sur 20 marchés européens, dont 139 sont installés en Belgique et Grand-Duché de Luxembourg. La société a atteint un chiffre d’affaires de plus de 6,8 milliards d’euros en Europe pour le dernier exercice. Durant cette période, la société a vendu environ 32 millions de vêtements fabriqués en coton biologique. C&A espère doubler ce nombre pour dépasser les 60 millions d’articles durant l’exercice en cours. D’ici 2020, C&A a l’intention de cesser complètement la vente d’articles de mode fabriqués en coton cultivé de manière traditionnelle. « L’ensemble de la collection C&A sera alors fabriquée en coton biologique ou d’autres formes de coton cultivé d’une manière plus durable », a annoncé Phil Chamberlain. « Cela fait non seulement partie de notre stratégie de durabilité globale, mais cela correspond aussi aux souhaits de nos clients. »

Pour en savoir plus, cliquez ici pour accéder à la page C&A du site « Textile Exchange ».
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :