Press information / C&A 2011

Communiqué de Presse du 20 avril 2011 :

C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire
Un leadership performant en matière de rapport qualité /prix qui se confirme à nouveau malgré la hausse des coûts d’approvisionnement sur le marché !

Communiqué de presse

Vilvorde, 20 avril 2011.

C&A Europe poursuit sa forte croissance en dépit de la morosité qui prévaut sur le marché européen de l’habillement. Le distributeur de mode compte 1 490 magasins dans 19 pays européens. Son chiffre d’affaires global a progressé de 290 millions € pour atteindre 6,59 milliards € lors de l’exercice 2010/2011 (du 1er mars 2010 au 28 février 2011). Son chiffre d’affaires total est en hausse de 4,6 % par rapport à l’exercice précédent, tandis que sa part de marché a progressé dans l’ensemble des pays ou C&A est présente, et ce alors que le marché européen de la distribution de l’habillement a continué de se contracter. « Nous avons enregistré une forte croissance en 2010 une fois encore en axant nos efforts à long terme sur l’amélioration de notre offre à la clientèle et en renforçant notre offre du “meilleur rapport qualité/prix” pour toute la famille. Une fois encore, C&A Europe a enregistré des taux de croissance supérieurs à ceux de la moyenne du secteur, malgré une conjoncture qui demeure incertaine et instable. De sorte qu’en 2010 notre part de marché européenne totale a fait un bond significatif pour passer de 5,1 % à 5,4 %, ce qui constitue une base solide pour 2011, une année anniversaire. » C’est ce qu’a déclaré Andreas G. Seitz, membre et porte-parole du Comité exécutif européen de C&A Europe, lors de sa présentation des résultats financiers de l’exercice 2010/2011.

C&A a été créée il y a 170 ans, en 1841, par les frères Clemens et August Brenninkmeijer à Sneek, aux Pays-Bas. C&A fête en 2011 le 100ème anniversaire de son entrée sur le marché allemand – son premier marché et le plus important –, le 20ème anniversaire de son implantation au Portugal et le 10ème de son implantation en Pologne. L’extension des activités en ligne de C&A en Europe représente un domaine de croissance stratégique pour l’entreprise dans les années à venir.

Ventes et part de marché

Le réseau de magasins de C&A Europe s’est étoffé de 80 nouveaux magasins (nets) au cours de l’exercice passé pour atteindre nombre de 1 490 magasins. Chaque pays C&A a enregistré à la fois une progression de sa part de marché et un accroissement global de ses ventes au cours de l’exercice 2010/2011. Avec un fort taux de croissance, 11,6 % par rapport à l’exercice précédent, C&A affiche un solide chiffre d’affaires total de 415 millions € dans la zone Europe de l’Est (République tchèque, Hongrie, Pologne, Slovénie, Slovaquie et Russie). C&A a, au regard de la tendance du marché, également progressé sensiblement aux Pays- Bas (514 millions €, +5,3 %) et dans la péninsule ibérique (581 millions € en Espagne et au Portugal, +4,5 % par rapport à l’année précédente). Au Portugal, la part de marché de C&A a progressé fortement en 2010, de 4,3 % à 5,6 %, tandis qu’en Espagne elle est passée de 1,9 % à 2,2 %. Aux Pays-Bas, la part de marché est passée de 5 % à 5,2 %. Il convient de souligner le développement particulièrement remarquable de C&A dans la péninsule ibérique eu égard au recul sévère des ventes du secteur de l’habillement dans cette zone. C&A Autriche a également enregistré une forte croissance en 2010, tant en termes de ventes (383 millions €, +3,5 % par rapport à l’exercice précédent) que de part de marché (en progression de 7,4 % à 7,9 %). En Allemagne, le chiffre d’affaires global de C&A a dépassé pour la première fois les 3 milliards € (3,011 milliards €, +2,7 %). Dans ce pays, la progression du chiffre d’affaires est également supérieure à la moyenne du secteur de l’habillement, lequel a enregistré, après un recul, une reprise sensible en 2010. La part de marché de C&A en Allemagne est passée de 9 % à 9,2 %. Pendant l’exercice précédent, le chiffre d’affaires de C&A a progressé en France (587 millions €, +1 %), dans la zone Belgique/Luxembourg (519 millions €, +3,2 %) et en Suisse (605 millions CHF, +0,7 %), et C&A a également amélioré ses parts de marché dans ces pays. Le chiffre d’affaires total de l’exercice 2010/2011 sur les nouveaux marchés de C&A que sont la Croatie, la Roumanie, la Turquie et l’Italie s’élève à 114 millions €, une progression remarquable de 57 % par rapport à l’exercice précédent.

M. Seitz a ajouté : « Ces excellents taux de croissance des ventes et des parts de marché en Europe reflètent une tradition entrepreneuriale ambitieuse et de réussite dont chacun de nos collaborateurs – plus de 36 000 – peut être fier ».

Rénovation de l’orientation stratégique et nouvelle identité visuelle pour C&A

« En cette 170ème année de notre histoire, et 100 ans après l’ouverture de notre premier magasin en Allemagne, nos efforts seront tournés avant tout vers l’avenir et les opportunités qui se présenteront tout en gardant à l’esprit les points forts de notre héritage ». Dans ce contexte, M. Seitz s’est référé à la nouvelle orientation stratégique de l’entreprise, qui a été renforcée et développée plus avant afin qu’à l’avenir C&A soit mieux positionnée pour s’adapter à l’évolution des préférences des consommateurs. « Nous demeurerons le magasin qui propose la mode à des prix intéressants pour toute la famille – la “vraie famille du 21ème siècle” –, sachant qu’aujourd’hui les familles se définissent bien différemment de ce que nous avons connu il y a quelques décennies. À l’avenir, nous nous emploierons résolument à appréhender encore mieux les besoins et les désirs des “familles modernes” et de notre clientèle féminine, qui est au cœur de nos préoccupations, afin de continuer à leur proposer des collections très attrayantes par marque », a affirmé M. Seitz.

Dans les prochaines années, C&A Europe entend atteindre de nouveaux segments de consommateurs qui viendront s’ajouter à ceux qui représentent actuellement l’essentiel de son activité. À cet effet, l’entreprise a entre autres développé en 2010 un nouveau concept de magasin qui a été mis en place dans plusieurs magasins pilotes ayant été retenus dans différents pays dont le plus grand magasin C&A au monde, situé à Cologne qui constitue un environnement propice aux tests et à l’apprentissage. Le nouveau concept de magasin élaboré par C&A se caractérise par des univers de style et de produits raffinés, un réaménagement complet de la surface de vente et des zones de services, ainsi qu’une nouvelle identité visuelle pour C&A. « Nous inspirant des enseignements que nous avons tirés à Cologne et dans d’autres magasins pilotes, nous allons désormais mettre à profit ces acquis, procéder aux modifications qui s’imposent et étendre le nouveau concept de magasin à tous nos marchés européens», a précisé M. Seitz. La nouvelle identité visuelle de C&A inclut également un logo renouvelé visant à évoquer un aspect plus moderne, plus net, plus léger et plus éclatant. « La rénovation du logo de C&A est en harmonie avec l’héritage de notre marque ainsi qu’avec la nouvelle identité visuelle de C&A.

On peut y voir l’expression visuelle de notre désir d’évoluer constamment avec notre temps pour répondre à l’évolution des “désirs et besoins” de notre clientèle. En outre, nous avons développé et mis en place une nouvelle approche de notre communication marketing et ajusté les valeurs de notre entreprise et notre vision commerciale conformément à notre vision de l’avenir », a ajouté M. Seitz.

Réseau de magasins et investissements

C&A Europe continue de s’engager résolument sur la voie de l’investissement afin d’étayer ses ambitions de croissance soutenue. « Nos efforts d’investissements pour l’avenir peuvent se résumer en cinq volets majeurs », a expliqué M. Seitz. « Extension continue de notre réseau de magasins et rénovation permanente des magasins existants, actualisation constante de notre infrastructure administrative pour qu’elle soit toujours à la pointe du progrès, investissements dans les collections et amélioration de notre offre à la clientèle, extension de notre activité en ligne, enfin et investissements dans le développement des collaborateurs talentueux à travers le monde ». Fin avril 2011, C&A comptait 1 490 magasins en Europe. 90 à 100 nouveaux magasins (nets) devraient ouvrir au cours de l’exercice 2011/2012. D’ici la fin de l’exercice 2012/2013, le réseau européen devrait comprendre quelque 1 650 magasins. « Avec un total d’environ 650 millions € d’investissements sur les trois prochains exercices, nous démontrons que nous sommes déterminés à favoriser une croissance permanente », a ajouté M. Seitz.

Extension de l’activité en ligne et nouvel engagement dans les réseaux sociaux

Dans les années à venir, l’extension de l’activité en ligne de C&A constituera un enjeu stratégique majeur en Europe. « Le succès rencontré par l’activité en ligne de C&A en Allemagne et aux Pays-Bas confirme notre hypothèse et notre conviction que ce circuit de distribution offre un potentiel considérable dans nombre de pays européens », a souligné M. Seitz. En Allemagne, le taux de croissance globale de C&A-Online a frôlé les 50 % lors du dernier exercice. La boutique Web de C&A, accessible à l’adresse http://www.cunda.de, a enregistré quelque 50 millions de clics l’an dernier.

Deux nouveaux marchés C&A en ligne, la France et l’Autriche, ont été ouverts en mars 2011. Le lancement des boutiques en ligne française et autrichienne a coïncidé avec la refonte du portail allemand. « La refonte de notre boutique C&A en ligne s’inscrit dans la droite ligne de notre nouvelle identité visuelle et s’inspire largement de l’approche centrée sur le consommateur que nous préconisons. L’expérience d’achat en ligne et les fonctionnalités ont été améliorées, et la refonte de notre boutique en ligne s’est avérée bénéfique pour le trafic sur nos pages, la rendant plus attractive», a déclaré M.Seitz. Par ailleurs, le site Web de C&A http://www.c-and-a.com a bénéficié du nouveau design et d’une nouvelle structure de routage, notamment d’une « médiathèque ».

C&A prévoit de se lancer sur quatre autres marchés en ligne en Europe dans les deux ans à venir. « Pour asseoir durablement une réussite, il ne suffit pas d’ouvrir de nouvelles boutiques en ligne », a expliqué M. Seitz. « C’est pourquoi nous allons également nous engager activement dans les réseaux sociaux en vue d’atteindre des groupes de clients spécifiques, de susciter davantage d’interactions de la part des consommateurs et de les impliquer davantage de telle sorte à encore accroître la reconnaissance de notre marque », a ajouté M. Seitz. Les premiers projets pilotes avec Facebook et Youtube sont en cours de développement et d’examen.

Coûts d’approvisionnement et stratégie de prix de vente

Des facteurs externes expliquent l’évolution qu’ont connue les marchés de production. Le prix des matières premières a augmenté ; pour le coton, par exemple, les prix ont quasiment doublé en 2010. Le commerce de détail de l’habillement subit donc les conséquences de la hausse du prix des matières premières et des coûts d’achat. « La hausse du prix sur le marché international du coton, tout comme la hausse des coûts de main- d’œuvre sur des marchés importants tels que l’Inde et la Chine, affecteront le secteur de l’habillement. Nous prévoyons une tendance à la hausse des prix au détail sur les différents marchés », annonce M. Seitz en commentant position économique difficile du secteur de l’habillement. « Évidemment, C&A doit s’adapter à ces changements, mais en restant fidèle à la philosophie commerciale qu’elle applique depuis 170 ans, à savoir que C&A doit toujours rester 10 % moins cher pour des produits comparables. Ainsi, la stratégie actuelle et future de prix de vente de C&A continuera d’être guidée par notre slogan « offrir un excellent rapport qualité/prix », les consommateurs pouvant identifier C&A comme une marque de distribution qui mérite leur confiance », a affirmé M. Seitz.

Les efforts constants de C&A visent à parvenir au compromis optimal entre prix, style et qualité pour les consommateurs. Selon la direction, dans un environnement de marché changeant et incertain, les consommateurs recherchent les offres présentant le meilleur rapport qualité/prix. C&A Europe y voit une opportunité de prendre des parts de marché. « Notre stratégie consiste toujours à préserver le leadership de C&A sur le plan du rapport qualité/prix sur tous les marchés européens. Voilà pourquoi depuis le début de l’exercice 2011 nous avons commencé à inclure dans notre assortiment une offre permanente de produits à des prix percutants », déclare M. Seitz.

Leadership mondial pour le coton bio

Au cours de l’exercice précédent, 2010/2011, C&A Europe est devenue le leader mondial de la mode en coton bio. Alors qu’il était initialement prévu de vendre 23 millions d’unités en 2010, ce sont en réalité 26 millions d’unités de vêtements 100 % coton certifié bio que C&A a vendues sous son propre label « BIO COTTON ». Pour l’exercice en cours, 2011/2012, l’entreprise entend accroître ses ventes de coton bio à environ 30 millions d’unités. « La sensibilisation des consommateurs à la culture du coton bio va croissante ; cette démarche, salutaire pour l’environnement et bénéfique pour les cultivateurs de coton des économies émergentes d’Asie, correspond à l’engagement résolu de C&A en faveur des principes du développement durable », fait observer M. Seitz. C&A, qui a commencé à distribuer des produits en coton certifié bio en 2007, a vendu quelque 60 millions de vêtements en coton bio depuis lors. « Nous allons étendre encore le segment des vêtements respectueux de ces principes et, en accord avec notre stratégie, continuer à proposer des produits 100 % coton certifié bio au même prix compétitif que ceux fabriqués à partir de coton classique ».

Perspectives : C&A confiante dans sa marque et dans son avenir

Le Comité exécutif européen de C&A envisage l’avenir avec confiance. « Cela fait 170 ans que C&A sait gagner la confiance des consommateurs. Nous avons traversé de nombreuses tempêtes, génération après génération, et

nous pouvons être fiers de notre héritage, de notre marque et de notre offre commerciale, tout comme de nos collaborateurs qui, à chaque instant, ont toujours fait preuve d’un dévouement exceptionnel pour que la croissance durable de C&A devienne une réalité », se plaît à souligner M. Seitz. Demeurer à l’écoute des consommateurs, anticiper leurs besoins et leurs attentes, savoir s’adapter aux exigences locales sont autant de facteurs essentiels pour assurer cette réussite durable, selon la direction. « C&A continuera de stimuler les évolutions futures afin d’être bien positionnée pour répondre, aujourd’hui comme demain, aux attentes des consommateurs en leur offrant des collections intéressantes dignes de la confiance qu’ils placent dans la marque, car ils sont bien conscients que C&A fait partie intégrante de leur tissu social », conclut M. Seitz.

source : C&A Belgique et Luxembourg – avril 2011 / mars 2012

à voir :

novembre 2011 / Berlin

http://www.c-and-a.com/de/de/berlinprojection/

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :