C&A célèbre la « vraie vie » dans sa nouvelle campagne de pub

Stratégies

 

 

Publié par SRATÉGIES le 26 février 2015, auteur :  par Emmanuel Gavard

Quand C&A parle franglais

Publicité

 

De l’importance de la voix off et de la traduction dans une publicité. Surtout quand elle veut (encore) jouer sur la fibre émotive. Dans sa dernière campagne, C&A nous a concocté un beau raté. Pour sa collection de vêtements «du quotidien» Today’s Look, l’enseigne a sorti les grands moyens avec l’agence hollandaise KesselsKramer.

Et elle s’est prise très au sérieux. Sur une musique semblant tout droit sortie des pubs Apple, des scènes bienheureuses de la vie quotidienne en plans très courts se succèdent pendant près de deux minutes. Les mamans sont jeunes et jolies, les enfants font des bêtises propres, les papas ne sont là que pour être près des mamans.

Jusqu’ici, tout semble logique compte tenu de la cible de C&A. Mais la voix off, qui fait penser aux vieilles cassettes d’anglais de 6e laisse quelque peu pantois. Peu glamour, stridente, à l’articulation trop prononcée… Le spectateur a l’impression d’être pris pour ce qu’il ne veut pas être. Un choix sans doute, de C&A, puisque les vidéos en langue étrangère ont les mêmes défauts!

Mauvais point également pour la traduction: C&A a choisi de garder le claim «Today’s Look is» pour toute la vidéo. Doit-on vraiment construire des phrases «Today’s Look is dans tous les magasins C&A»?

« This is peut-être une grosse error de traduction ». 

 

 

LSA

 

 

Publié par LSA le 24 février 2015, auteur :  par Jean-Noël Caussil

C&A prend le contrepied des défilés prêt-à-porter  haute-couture pour lancer, dès le mois de mars 2015, une campagne de pub baptisée « Today’s look is ». Objectif : vanterles mérites de ses collections « pensées pour la vraie vie. »

C&A prend le contrepied des défilés extravagants des semaines de la mode ! L’enseigne de vêtements à petits prix profite de la fashion week de Paris qui se tiendra du 3 au 11 mars 2015 pour lancer une campagne plus « concrète », censée promouvoir ses gammes de vêtements bien plus facilement portables. On allait dire une campagne « mainstream » mais c’était s’engager dans un anglicisme de mauvais aloi. Anglicisme auquel on cède malheureusement, vaincu par le nom de cette opération, initiée par C&A.

« Today’s look is… »

La campagne "Today's look is" de C&A sera visible en affichage dès le mois de mars 2015.

La campagne « Today’s look is » de C&A sera visible en affichage dès le mois de mars 2015.

Baptisée « Today’s look is » (le look du jour, en moyennement bon français), cette campagne met en scène des silhouettes du quotidien, avec cette accroche qui a le mérite d’être claire : « Today’s look is pour se balader, pas pour les grands défilés » quand il s’agit d’illustrer une tenue décontractée, ou « Today’s look is tout est dans le sac » quand l’objectif est de mettre en lumière l’offre en maroquinerie de l’enseigne, qui compte plus de 160 magasins en France, et plus de 1575 magasins dans 21 pays européens.

Montrer des vêtements pensés pour la « vraie vie »

« Nous voulions rappeler les valeurs de C&A (qui) s’emploie à créer des vêtements pensés pour la vraie vie et pour tout le monde, explique Erik Kessels, directeur artistique de l’agence hollandaise Kessels Kramer, à l’origine de cette campagne, qu’on trouvera partout en affichage dès le mois de mars 2015, ainsi qu’en vitrine et sur les différents sociaux.

Découvrez  la vidéo de présentation de la campagne Today’s look is, en affichage dès le mois de mars 2015 en France :

Les Soldes à Cardiff en 1969

Repas de fin d’année du Club de l’arc en ciel

Le Club de l’arc en ciel a célébré son 18 ème anniversaire le 27 novembre 2014 lors de la soirée annuelle qui a eu lieu au restaurant

« Au Petit Marguery – Rive droite »

64 avenue des Ternes, 75017 Paris.

Capture d’écran 2014-12-20 à 20-12-14#11.15.51

Capture d’écran 2014-12-20 à 20-12-14#11.15.02

Capture d’écran 2014-12-20 à 20-12-14#11.15.20


Pour cette occasion, Marie-Louise et France ont préparé les menus du repas et les affiches retraçant les événements du Club.

Mise en page 1Mise en page 1

Mise en page 1

Mise en page 1

Mise en page 1


Mise en page 1

Mise en page 1

Mise en page 1

Mise en page 1


Pour les voir en grand format, cliquer sur les liens ci-dessous.

2014 menus (Tous droits réservés)

2014 Activités – A3 (Tous droits réservés)

Visite du Musée Nissim de Camondo et Cernuschi: les photos

P1000905Le Musée Nissim de Camondo

P1000912

P1000913

P1000914

P1000915

P1000916

P1000918

P1000919

P1000920

P1000921

P1000923

P1000925

P1000926

P1000928

P10009291 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

Notre journée du 14 mai 2014 à Villarceaux : les photos

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Elles sont aussi ici sans défilement : http://wp.me/P23heS-G9

Reims : Le magasin C&A de la rue de Vesle va fermer ses portes

L'unionL'ardennais

 

 

 

 

 

 

Publié le 12/04/2014 par Guillaume Decourt

REIMS (51). Implanté rue de Vesle, le magasin de prêt-à-porter va fermer. Tous les salariés devraient être mutés dans les deux autres C&A de la région rémoise et dans celui de Soissons.
Le magasin C&A de la rue de Vesle va fermer ses portes. À la place : Zara pourrait s’implanter. Remi Waffla

Depuis le début de la semaine, les vendeuses du magasin C&A commencent à faire leurs cartons. Implantée rue de Vesle, la boutique de prêt-à-porter va fermer d’ici la fin du mois d’avril. « Comment je vais faire ? Je ne m’habille que chez vous », lâche une fidèle cliente en apprenant la nouvelle. « Le 30 avril, toute la boutique sera vide, indique une jeune vendeuse. Et, pour le public, la fermeture sera effective quelques jours auparavant. »

C&AReims_L'unionL'ardennais

Les raisons de cette fermeture ? « Le magasin ne fonctionne pas assez bien », répondent certaines vendeuses, qui pointent du doigt des chiffres d’affaires en berne « depuis quelque temps maintenant ». Selon d’autres, « c’est le loyer exorbitant », que doivent payer les boutiques implantées rue de Vesle, qui est en cause. La vérité se situe certainement entre les deux versions : le loyer du commerce, dont la superficie est conséquente, est trop important compte tenu des pauvres bénéfices générés par le magasin. « Ce n’est pas un bon signe de voir une telle enseigne quitter le centre-ville », commente attristé Patrice Cadoux, président des Vitrines de Reims.ReimsruedeVesle2014-04-23 à 23-04-14#11.32.27

Zara devrait déménager

Fort heureusement pour l’artère commerçante, l’emplacement ne devrait pas rester vide bien longtemps. Selon nos informations, le magasin Zara, situé quelques numéros plus loin dans la rue de Vesle, devrait reprendre les locaux de C&A. Reste une question en suspend : qui pour prendre la place de la célèbre boutique espagnole ? Une possibilité serait que le magasin Zara conserve les deux emplacements avec une première boutique dédiée aux femmes, une seconde aux hommes.

Une autre bonne nouvelle concerne la dizaine de salariés de C&A. Tous devraient être mutés dans les deux autres enseignes implantées dans la région rémoise (à Cormontreuil et Saint-Brice-Courcelles), ou dans celle de Soissons (Aisne). Fin avril, l’histoire entre C&A et la rue de Vesle sera terminée, après une dizaine d’années de hauts, puis de bas…

C&A veut stimuler l’utilisation de coton bio

RetailDetail

 

 

 

 

Mercredi, 09 Avril 2014 16:21par Karin Bosteels

Le coton organique offre des avantages environnementaux, sociaux et économiques considérables, mais la production mondiale de cette matière première ne cesse de baisser, malgré l’augmentation de la demande. Aussi C&A, leader du marché des vêtements en coton bio, plaide pour une collaboration internationale plus intense.

« La demande dépasse l’offre »

Jusqu’en 2011 la production de coton bio au niveau mondial a augmenté de manière continue, mais depuis le rendement des récoltes a diminué de 8%, malgré que la moitié des pays producteurs de coton aient augmenté la production de coton bio.
Suite à la connaissance restreinte des méthodes de culture biologique dans les pays producteurs et en raison surtout d’un manque de collaboration entre les marchés demandeurs et les communautés locales, la part actuelle de coton bio au sein de la production mondiale totale de coton se limite à 1%. Et ce alors que la demande de coton bio ne cesse d’augmenter.
« Nous nous trouvons à un point critique, où la demande de coton bio dépasse l’offre. Sa disponibilité incertaine menace les investissements à long terme dans le coton bio », affirme Thorsten Rolfes de C&A Europe.

Sans titre-1

Chacun a sa responsabilité

En tant que leader mondial des vêtements en coton organique, C&A tire la sonnette d’alarme. Selon l’enseigne toutes les entreprises textiles ont « une responsabilité considérable » à l’égard de l’environnement et des conditions de vie des cultivateurs locaux.
Rolfs estime que « les fabricants de marques jouent un rôle clé dans le développement du coton bio. Même si quelques entreprises sont déjà actives, la crise dans l’approvisionnement de cette matière première prouve qu’il y a encore du pain sur la planche. Dans cette optique la collaboration est le maître mot. La collaboration avec les experts, les communautés et les gouvernements locaux contribuera au développement maximal du potentiel du coton bio. »
Mais cette collaboration ne doit pas se limiter uniquement aux pays producteurs. Dans les marchés demandeurs, les entreprises peuvent elles aussi s’impliquer en sensibilisant leur clientèle au thème du coton bio. Pour ce faire C&A vient de publier une brochure avec pour titre ‘Rendons Bio Cotton accessible à tout le monde, tous les jours’.

« Tous nos vêtements en coton bio d’ici 2020 »

En 2013 C&A a vendu plus de 110 millions de vêtements en coton bio. « Le coton organique représente aujourd’hui 38% de la totalité de nos ventes textiles, mais nous n’en resterons pas là » indique Ingrid Zeegers, responsable ‘sustainable business development’ chez C&A Europe. « Nous voulons doubler ce chiffre et faire fabriquer tous nos vêtements en coton bio d’ici 2020. »
Pour atteindre cet objectif, « il nous faut davantage de semences, de producteurs et de détaillants. En collaborant avec nos collègues du secteur et les experts sur le terrain, nous y parviendrons », conclut Zeegers avec conviction.

 Traduction : Marie-Noëlle Masure

L’édition web de Elle en Chine, consacre un article à C&A

 

ELLE

 

 

 

 

(Pas de traduction ! )

Clic sur le lien ci-dessous :

http://www.ellechina.com/fashion/news/20140320-pic-170642.shtml

 

Exposition « Clémenceau, le Tigre et l’Asie » au musée Guimet : Ce qu’en dit la presse…

Le Club de l’arc en ciel visitera l’exposition le 31 mars. 

LeMonde

20140316_QUO

Le Monde du Dimanche 16 – Lundi 17 Mars :  clic ci-après : 20140316_LMp11

Telerama

IMG_0001R

Télérama du 22 au 28 Mars : clic ci-après : IMG_0001 ExpoClemenceau

MnAaG

ExpoClemenceau-1R

La plaquette de l’Exposition : clic ci-après : ExpoClemenceau

Le Club de l’arc en ciel vous propose la visite d’un site historique méconnu.

arc-en-ciel-logo-blog.jpg

Le mercredi 14 mai 2014 :

Une journée au Domaine de VILLARCEAUX :

  • Visite guidée de la Ferme de La Bergerie de Villarceaux

  • Visite guidée et déjeuner à l’Oecocentre de la Bergerie

  • Visite guidée par Monsieur Thierry LABUSSIÈRE, Conservateur du « Domaine de VILLARCEAUX », ses jardins, ses deux châteaux…

Domaine_de_Villarceaux_-_Jardins_d'eau_et_manoir_du_XVIe_siècle_02 

Domaine_de_Villarceaux_-_Grand_étang,_Vertugadin_et_château_du_Haut

Programme provisoire :

Rendez vous le mercredi 14 mai à 9h45-10 heures au Parking de « la Bergerie de Viilarceaux « 

de 10 heures à 12 heures :

  • Visite des extérieurs de la « Ferme de la Bergerie »: exploitation agricole biologique.

  • L’ agriculture biologique est un mode de production agricole spécifique, visant à mettre en œuvre des pratiques agricoles respectueuses des équilibres écologiques et de l’autonomie des agriculteurs. L’agriculture biologique est souvent considérée comme un ferment de l’agriculture durable: préservation des sols, des ressources naturelles, de l’environnement et maintien des agriculteurs sont parmi les principaux objectifs de celle-ci.L’EARL du Chemin Neuf gère 370 ha de terres en agriculture biologique selon un système polyculture élevage. Elle fournit des aliments BIO pour la Coopérative et le restaurant de la Bergerie de Villarceaux et participe à la mise en œuvre des expérimentations de la plateforme de recherche.
  • Visite de l’Oecocentre de la Bergerie de Villarceaux.

  • Le terme « Œcocentre »  de la Bergerie est un clin d’oeil au mot « Œconomie ». Il s’agit d’un vieux mot français, hérité d’avant le siècle des Lumières et construit à partir des racines grecques « oikos » – la maison, le foyer – et « nomos » – l’usage, la règle de conduite. Le premier sens du mot Œconomie peut se traduire comme « l’art de bien administrer une maison » ou « la bonne gestion des ressources ». En faisant référence à ce terme aujourd’hui utilisé par certains économistes et chercheurs, nous soulignons notre attachement à gérer écologiquement toutes les ressources naturelles au sein de l’Œcocentre de la Bergerie : déchets, alimentations, énergie, etc…

20130215132742-600794e8-me

pour en savoir plus : http://bergerie-villarceaux.org/index.php?page=la-fph-son-lien-avec-villarceaux

  • de +/- 12h30 à 13h30 : Déjeuner au restaurant de la Bergerie.

  • Le Restaurant de la Bergerie travaille exclusivement avec des produits issus de l’agriculture biologique, en privilégiant les produits de saison et de proximité. L’exploitation agricole de la Bergerie de Villarceaux fournit viande de Salers et d’agneau, céréales anciennes, lentilles, pommes de terre…

20130215132800-06e43508

de 14 heures à 17 heures : Visite accompagnée par Monsieur LABUSSIÈRE, le Conservateur du Domaine de Villarceaux.

  • Le manoir

  • Les communs du manoir (XVIe siècle)

  • Le pavillon de Ninon (XVIe siècle)

  • La tour Saint-Nicolas et la terrasse médiévale

  • Le parterre sur l’eau (XVIe siècle)

  • Le miroir de Ninon (XVIIe siècle)

  • Le château dit « du haut »

  • Le vertugadin (XVIIIe siècle)

  • La cour d’honneur (XVIIIe siècle)

  • L’orangerie (XIXe siècle)

http://villarceaux.iledefrance.fr/

 

villarceaux_domaine

villarceaux-630x0

Inscriptions : avant le 15 avril 2014

Prix par personne : 53,00 € .

En raison de sa configuration particulière, la visite du domaine deVillarceaux n’est que partiellement accessible aux personnes ayant des difficultés de mobilité.

Prévoir de bonnes chaussures (ou des bottes en cas de temps humide).

horaires précis et lieux de rendez seront envoyés aux inscrits en temps utile.
Enfin, et comme d’habitude nous pourrions aussi proposer un co-voiturage à des personnes qui le souhaiteraient au départ d’une gare parisienne ou mieux, des gares RER A : Cergy le Haut, RER C : Pontoise, RER J : Pontoise, Us ou Chars. ( Horaires à coordonner de gré à gré.)

PLAN-ACCES_P_Villarceaux 

Cette sortie est exclusivement réservée aux membres du Club.

Les bulletins d’inscription seront envoyés prochainement par e-mail. 


MAIS, VOUS POUVEZ DES MAINTENANT NOUS INDIQUER VOTRE INTENTION DE PARTICIPER A CETTE VISITE EN COMPLÉTANT LE FORMULAIRE DE PRÉ-INSCRIPTION EN LIGNE CI-DESSOUS  : 

Le Club de l’arc en ciel vous propose la visite d’une exposition temporaire au MUSÉE GUIMET

arc-en-ciel-logo-blog.jpg

 Le Club de l’arc en ciel vous propose

Le lundi 31 mars 2014 à 10 h 30. :

Visite commentée de l’Exposition 

CLÉMENCEAU, le Tigre et l’ASIE

(rendez vous à 10 h 15. dans le Hall du Musée) 

Surnommé « le Tigre » ou « le Tombeur de Ministère », statufié en Père la Victoire, Georges Clemenceau s’inscrit dans l’histoire et la mémoire nationale comme l’une des figures politiques les plus importantes de son temps. Celui qui ne fut pas seulement homme d’État et chef de guerre nourrissait une véritable passion pour l’Asie, ses arts, ses civilisations, ses religions.

 2014-01-15-à-15-01-14#21.28.56

L’exposition présentée au musée national des arts asiatiques-Guimet sera consacrée à cet aspect méconnu de l’homme illustre, grand collectionneur d’objets asiatiques.

 

L’exposition a reçu le « label Centenaire » de la Mission du centenaire de la Première guerre  mondiale et fait partie du programme officiel commémoratif de l’État. Axée sur sa découverte de l’Inde et du bouddhisme, sur l’orientalisme et son intérêt pour l’Asie, la collection de Clemenceau sera rassemblée au musée ; soit quelque 800 objets dont une partie fut dispersée en 1894 lorsque, frappé par le scandale de Panama, Clemenceau dut se résoudre à vendre sa collection aux enchères. Estampes, peintures, kôgôs ou boîtes à encens japonais, masques, céramiques, mais aussi photographies sont les témoins de cette passion pour les arts de l’Extrême-Orient.

2014-01-15-à-15-01-14#21.32.24

Écrivain, critique d’art, collectionneur, ou commanditaire, Clemenceau fut fondamentalement un esthète. Homme politique de premier plan, il avait en outre accès à des canaux diplomatiques pour sa collection. Loin d’accumuler les objets dans un seul but esthétique, Clemenceau voulait comprendre leur signification profonde, s’imprégner du sens et de la pensée dont ils étaient issus.

« Clémenceau-le Tigre et l’Asie »  révélera comment cet homme, orientaliste, promoteur du dialogue des cultures, contribua à diffuser la connaissance de l’art et des civilisations de l’Asie auprès du public français.

2014-01-15-à-15-01-14#21.31.30

La scénographie retenue évoque le périple du « Tigre » en Asie en 1920 et offre l’image d’un voyage d’un genre inédit. Son intérêt pour l’étude des religions, de la philosophie orientale et des concepts philosophiques qui imprègnent la cérémonie du thé, sont soulignés par les nombreux ouvrages et objets de collection que possédait Clemenceau.

Le musée national des arts asiatiques-Guimet bénéficie pour cette exposition exceptionnelle, du concours scientifique de deux institutions partenaires : le musée des arts asiatiques de Nice et l’Historial de la Vendée qui accueilleront chacun l’exposition Clemenceau.

PLAN DE L’EXPOSITION :

L’homme

  • § Sa relation politique et diplomatique avec l’Asie
  • § Le Tigre
  • § L’orientaliste
  • § Le collectionneur
  • § Le faiseur de musées

Le sens d’une collection

  • § La voie du thé
  • § Les Kôgô
  • § Le Bouddhisme

Le voyageur

  • § Ceylan
  • § L’Asie du Sud-Est
  • § L’Inde

Cultures croisées

  • § La vision de la Chine
  • § La rédaction du Voile du Bonheur
  • § Le Japonisme
  • § La place de la nation
  • § Clémenceau et les artistes modernes

Cette visite est destinée aux sociétaires du Club de l’Arc en ciel, les détails leur seront fournis par courrier électronique.

MUSÉE GUIMET

6, place d’Iéna- 75116 Paris

TRANSPORTS

Métro :

  • Ligne 9 : station Iéna, au pied du musée.
  • Ligne 6 : station Boissière, puis descendre la rue Boissière jusqu’à la place Iéna.

Bus :

  • 63, arrêt Albert de Mun ou Iéna
  • 82, arrêt Iéna
  • 30, arrêt Kleber-Boissière, puis descendre la rue Boissière jusqu’à la place Iéna.
  • 22, arrêt Kleber-Boissière, puis descendre la rue Boissière jusqu’à la place Iéna.
  • 32, arrêt Albert de Mun ou Iéna

Parcs de stationnement :

Avenue Kléber, avenue George V (place de l’Alma).

2014-01-15-à-15-01-14#21.30.49

( Textes & Illustrations tirés du dossier de presse de l’exposition)

Bonne année 2014

logoarcencielN

Le Club de l’arc en ciel vous adresse ses meilleurs vœux pour 2014

2014-new-year

Repas de fin d’année du Club de l’arc en ciel

Le Club de l’arc en ciel a célébré son 17ème anniversaire

le 28 novembre 2013

lors de la soirée annuelle qui a eu lieu dans les salons du SÉNAT.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bordeaux : C&A arrive promenade Sainte-Catherine

Le-moniteur

 
 
 
 
 
 
 
Publié la 11/12/13 Par LE MONITEUR – Bertrand Escolin (Bureau de Bordeaux du Moniteur) | 11/12/2013 | 10:41 | Innovation chantiers

 Bordeaux : Redevco redessine l’îlot Sainte-Catherine avec Valode & Pistre

La promenade sainte-Catherine en chantier dans le centre-ville de Bordeaux

Chantier à mi-course pour « la promenade Sainte-Catherine », une opération de réhabilitation très attendue dans l’hyper centre de Bordeaux, qui s’achèvera au premier semestre 2015.

L’an dernier, le groupe Redevco, a entamé avec les architectes Valode & Pistre le chantier le plus important du centre-ville de Bordeaux. Il s’agit rien moins que d’élargir sur 28000 m2 le plateau commercial piéton de l’hyper-centre, par la création d’un îlot traversant parallèle à la rue Sainte-Catherine, principale artère commerciale de la ville (50 000 chalands le samedi). Le secteur en question, anciennement nommé îlot Cheverus, abritait notamment le siège et l’imprimerie du journal Sud-Ouest, à quelques encablures du grand théâtre.

La promenade sainte-Catherine en chantier dans le centre-ville de Bordeaux

(c) Valode & Pistre

La promenade sainte-Catherine en chantier dans le centre-ville de Bordeaux

Le projet dessiné par l'agence d'architecture Valode & Pist

(c) Valode & Pistre

Le projet dessiné par l’agence d’architecture Valode & Pistre

La démolition des immeubles étant quasiment achevée, il a fallu déplacer l’ancien bâtiment C&A : le nouveau magasin est ouvert depuis quelques semaines et l’ancien sera démoli prochainement. Le principe de ce micro quartier est d’inscrire en pieds d’immeubles d’habitation autour d’une place, des commerces et lieux de restauration en une « promenade », qualifiée d’ «oasis urbaine », dont les Hollandais sont des spécialistes connus.

C’est autour d’une nouvelle rue tracée entre deux rues piétonnes (rue Porte Dijeaux, 43 000 passants le samedi et rue Margaux) que va s’organiser le programme. Il comporte une place centrale, des terrasses, et un nouvel espace piétonnier accueillant en 32 lots 19 000 m2 de commerces, 96 logements de standing (70 pour Nexity et 26 pour Domofrance). « Une demi-douzaine de grandes enseignes se sont déjà déclarées (Lego Store, Monop’, Swarovski, C&A, Matsuri, Hollister, JD Sports). Au total, une trentaine d’enseignes sont prévues dont 9 grandes surfaces, 7 moyennes et 16 petites unités. Le gros œuvre, réalisé à 40%, a été confié à GCC par Redevco qui investit 105 millions d’euros, totalement à sa charge, dans l’opération », rappelle son directeur général France Thierry Cahierre.

Pour diminuer l’impact du chantier, Redevco a imposé une charte limitant au maximum les nuisances sonores, vibratoires et d’empoussièrement : camions plus petits, protections acoustiques, mesures anti-poussière, usage de machines peu bruyantes, etc. Aucun travail bruyant n’est effectué avant 7 heures et après 20 heures, ainsi qu’à l’heure du déjeuner en semaine.

Le groupe estime l’impact local à 150 emplois durant le chantier et 270 emplois en phase d’exploitation. Ouverture prévue au premier semestre 2015.

directmatin_Bordeaux

Publié le 8 Octobre par Direct Matin Bordeaux 7, rédigé par Stéphanie Lacaze

Le premier îlot de ce nouveau quartier situé dans le périmètre des rues Cheverus, Margaux et Sainte-Catherine, vient tout juste d’être livré pour pouvoir accueillir l’enseigne. « Nous avons commencé les travaux en priorité dans ce secteur car le magasin C&A de la rue Porte-Dijeaux va bientôt être démoli » précise Julien di Pizzo, le directeur du programme chez Redevco. Le magasin historique, ouvert en 1988, va en effet céder la place à une rue qui permettra d’accéder au coeur du nouveau quartier et à sa place centrale.

En attendant, C&A en profite pour se refaire une beauté. Le magasin va profiter d’un nouvel espace de 3000 m2 au coeur de la rue Sainte-Catherine. L’enseigne, qui est en perte de vitesse en France, mise sur un nouveau concept baptisé Clockhouse pour relancer ses ventes. « L’offre sera plus attractive et plus dynamique que dans les magasins qui n’ont pas été rénovés » confirme Julien di Pizzo. C&A devrait également profiter de la proximité de locomotives comme Zara ou H&M.

Image de synthèse du projet de Promenade Sainte-Catherine à Bordeaux – source : REDEVCO – piblié par « 20 minutes »



Monoprix en locomotive


Outre C&A, 35 % des surfaces commerciales sont déjà vendues. « Si on compte les lettres d’engagement, on atteint même les 50 % » annonce le directeur du programme. Ce qui est « bien, compte tenu de la conjoncture de crise. Avant, les enseignes développaient des projets sur 3 ou 5 ans. Maintenant, elles ont une vision pour l’année suivante au mieux. Aujourd’hui, quand on leur propose le projet, elles sont intéressées mais c’est encore un peu loin pour elles.» Malgré tout, certaines enseignes n’ont pas hésité à s’engager.Monoprix ouvrira un magasin alimentaire de 1200 m2 au rez-de-chaussée de la place. Ce sera la locomotive alimentaire du quartier. Lego, qui mène une stratégie de développement offensive en France avec 12 ouvertures de magasin prévues, va installer un concept store de 700 m2. En plus des jouets, l’enseigne proposera aussi des expositions et des animations. Quelques boutiques plus petites ont également déjà réservé leur emplacement comme les bijoux Swarovski ou la chaîne de sushis Matsury. Trois grandes enseignes internationales de mode et d’habillement devraient aussi profiter de l’opportunité pour s’implanter à Bordeaux. Mais leurs noms restent tenus secret en attendant la signature définitive. A terme, 32 commerces vont ainsi prendre place au sein du nouveau quartier. Ils ouvriront simultanément en avril 2015.

Les logements se vendent bien


Côté logements, le permis de construire déposé prévoyait la construction d’une centaine d’appartements. Au final, Nexity le promoteur immobilier chargé de les commercialiser prévoit d’en livrer 70 et Domofrance, le bailleur social, 26. Une douzaine de logements sont déjà construits au dessus de C&A. Ils sont en cours de finition et seront livrés à leurs propriétaires à l’automne 2014. Les autres logements seront livrés progressivement par lots, selon l’avancement du chantier et la construction des immeubles. Sur les 70 appartements que doit aménager Nexity, une cinquantaine a déjà trouvé preneur malgré des prix élevés. Les 26 logements sociaux du programme seront les derniers livrés. Ils seront situés dans le secteur du nouveau passage, à la place de l’ancien C&A. 

sudouest

Publié le 23/10/2013 à 15h03 Par SUD OUEST / Jean-Paul Vigneaud

 Bordeaux : ouverture du premier magasin de l’îlot Cheverus

C&A est la première enseigne à accueillir des clients sur le site de la future promenade Sainte-Catherine

La boutique C&A déménage. Elle quitte la rue Porte-Dijeaux pour le nouvel ilôt Cheverus.

C&A, l’enseigne de prêt-à-porter néerlandaise, vient d’ouvrir un nouveau magasin à Bordeaux, à l’angle de la rue Sainte-Catherine et de la rue Guiraude. C’est le premier magasin à prendre place dans l’îlot Cheverus (là où se trouvait le siège et l’imprimerie du journal « Sud Ouest ») soit le site de la future Promenade Sainte-Catherine.

Le magasin était déjà présent en ville. Rue de la Porte Dijeaux, précisément juste en face des Galeries Lafayette. Il a dû quitter cet emplacement pour laisser place à une nouvelle artère entre les rues Dijeaux et  Margaux, l’une des futures voies d’accès du quartier commercial en cours de création. Un quartier où il y aura aussi des appartements de luxe (jusqu’à 7000 euros le mètre carré) et des logements sociaux.

La boutique C&A déménage. Elle quitte la rue Porte-Dijeaux pour le nouvel ilôt Cheverus.

Le magasin était déjà présent en ville, Rue de la Porte Dijeaux (c) Sud Ouest

Le nouveau C&A occupe aujourd’hui 3000 mètres-carrés sur plusieurs niveaux et s’est fait de nouveaux voisins pour ne citer que  la FNAC et H&M.. Il se retrouve aussi dans la première rue commerçante de la ville, ce qui  n’est pas rien pour l’image et faire progresser le chiffre d’affaires.

Le nouveau magasin étant ouvert, l’ancien va pouvoir être démoli. Les travaux commencent cette semaine et dureront au moins jusqu’à la fin de l’année.

C&A implante sa plateforme logistique nationale sur le PAPM

portail-logistique

 
 
 
 
 
 
 
Publié le 25 novembre 2013 par « Logistiques Magazine ».

L’enseigne de prêt-à-porter C & A a sélectionné Prologis pour la construction de sa plate-forme logistique nationale. Il s’agit d’un entrepôt clés en-main de 32 000 m2, situé en Seine-et-Marne, sur le parc d’activités du Pays de Meaux (PAPM), à 45 km à l’est de Paris.

Le site est un bâtiment double face, composé de cinq cellules. La plate-forme logistique disposera également d’aires de stockage d’une capacité de plus de 120 conteneurs ainsi que de 70 portes à quai.

Selon un article du Parisien, le nouvel entrepôt regroupera les stocks des deux sites actuels situés à Saint-Thibault-des-Vignes (180 employés) et à Longueil-Sainte-Marie, dans l’Oise (50 salariés). Il sera livré en tout début d’année 2015 et devrait employer, à terme, selon Le Parisien, 300 collaborateurs.

Le projet est soumis à enquête publique jusqu’au 20 décembre 2013. La préfète de Seine-et-Marne statuera ensuite sur cette demande d’autorisation par un arrêté.

Immobilier logistique              -              C & A va déménager chez Prologis en Seine-et-Marne

© DR

C’est la première enseigne annoncée du parc d’activités du Pays de Meaux, qui émerge à Villenoy, entre la N3 et le CD5. L’entreprise C & A France y construira sa nouvelle plate-forme nationale de logistique. L’enseigne de prêt-à-porter déménagera ses deux sites actuels situés à Saint-Thibault-des-Vignes (180 employés) et Longueil-Sainte-Marie, dans l’Oise (50 salariés). Elle prévoit à terme un total de 300 collaborateurs sur place.

Le site assurera, pour l’ensemble de la France, la gestion des flux de marchandises et leur transport vers tous les magasins de la marque. Les travaux devraient démarrer à la fin de l’année, pour une mise en service au printemps 2015. Le promoteur, l’américain Prologis, y construira cinq entrepôts mitoyens, soit au total 32 000 m². A terme, C & A prévoit d’occuper la quasi-totalité de l’îlot de dix hectares.
Le Pays de Meaux continue de prévoir 4 000 emplois à la fin de la commercialisation de son parc d’activités. Le mois dernier, les élus du Pays de Meaux et les directeurs d’Immochan et Auchan avaient posé la première pierre du centre commercial Les Saisons de Meaux, qui créera mille emplois. Il ouvrira dans deux ans, de l’autre côté de la N3, à Chauconin-Neufmontiers, face au lycée Coubertin. Prochaine pose de première pierre : celle de l’Institut des métiers et de l’artisanat, attendue en septembre.

Le-Parisien
 
Publié par Le Parisien le 22/05/2013.
C’est la première enseigne annoncée du parc d’activités du Pays de Meaux, qui émerge à Villenoy, entre la N3 et le CD5. L’entreprise C & A France y construira sa nouvelle plate-forme nationale de logistique. L’enseigne de prêt-à-porter déménagera ses deux sites actuels situés à Saint-Thibault-des-Vignes (180 employés) et Longueil-Sainte-Marie, dans l’Oise (50 salariés). Elle prévoit à terme un total de 300 collaborateurs sur place.

Le site assurera, pour l’ensemble de la France, la gestion des flux de marchandises et leur transport vers tous les magasins de la marque. Les travaux devraient démarrer à la fin de l’année, pour une mise en service au printemps 2015. Le promoteur, l’américain Prologis, y construira cinq entrepôts mitoyens, soit au total 32 000 m². A terme, C & A prévoit d’occuper la quasi-totalité de l’îlot de dix hectares.
Le Pays de Meaux continue de prévoir 4 000 emplois à la fin de la commercialisation de son parc d’activités. Le mois dernier, les élus du Pays de Meaux et les directeurs d’Immochan et Auchan avaient posé la première pierre du centre commercial Les Saisons de Meaux, qui créera mille emplois. Il ouvrira dans deux ans, de l’autre côté de la N3, à Chauconin-Neufmontiers, face au lycée Coubertin. Prochaine pose de première pierre : celle de l’Institut des métiers et de l’artisanat, attendue en septembre.

Ci-dessous : copie de l’article publié le 22 mai 2013 par le Blog du Club de l’arc en ciel
Meaux
PAPM1
 
 
 
 
 
 
 

Communiqué de la Ville de Meaux et de la Communauté d’agglomération du Pays de Meaux le 21 mai à 16:15.

 
L’entreprise C&A France a annoncé qu’elle avait retenu le Parc d’Activités du Pays de Meaux, pour construire sa nouvelle plateforme nationale de logistique.

La CAPM était en compétition avec d’autres territoires. Le fait que C&A ait choisi le Pays de Meaux prouve toute notre capacité à séduire de grandes enseignes.

C’est sur la plateforme de l’îlot 4 du Parc d’Activités du Pays de Meaux que C&A France installera sa plateforme logistique nationale en déménageant ses deux sites actuels : Saint-Thibault des Vignes en Seine-et-Marne (180 salariés temps plein) et Longueil Sainte-Marie dans l’Oise (50 salariés temps plein).

Le site assurera, pour l’ensemble de l’hexagone, la gestion des flux de marchandises et leur transport vers tous les magasins de la marque.

L’installation se déroulera en plusieurs phases. La surface construite initiale représentera 5 cellules mitoyennes soit 32 000 m² sur 10 hectares. À terme, c’est la quasi-totalité de l’îlot 4 du PAPM qui devrait être occupée par C&A.

PAPM

Le groupe ambitionne le démarrage des travaux à la fin de l’année 2013 pour une date prévue d’achèvement au printemps 2015. C’est à cette période que l’exploitation commencera progressivement sur le Pays de Meaux.

Le promoteur retenu par C&A est l’entreprise américaine Prologis, leader en France dans la promotion de plateforme logistique avec près 3 millions de m² de surface logistique sur le territoire.

En termes d’emplois, l’activité logistique de cette plateforme comprendra une équipe pouvant aller jusqu’à 300 collaborateurs, en comptant les transferts et les créations.

2011C&Alogo

Jean-François Copé et les élus du Pays de Meaux se réjouissent de cette installation, qui participe à atteindre l’objectif global des 4000 emplois à terme sur le PAPM, objectif clairement réaffirmé.

Après la pose de la première pierre du futur centre commercial des « Saisons de Meaux » le 12 avril dernier, qui créera 1000 emplois, l’annonce de C&A est donc la deuxième bonne nouvelle de cette année 2013 concernant le PAPM.

Rappelons également que la première pierre du futur Institut des Métiers et de l’Artisanat devrait être posée en septembre prochain.

Avec tous ces projets, la CAPM montre, une fois de plus, toute sa détermination à remporter la bataille pour l’emploi sur le territoire, priorité n°1.

Jean-François Copé rappelle que l’ensemble des élus s’efforce de créer les conditions d’un développement économique partagé, à travers des projets créateurs d’activité et d’emplois comme le PAPM, le développement de l’apprentissage ou encore le suivi personnalisé pour chaque demandeur.

L’annonce de l’installation de C&A sur le PAPM devrait également favoriser l’aboutissement d’autres opérations pour lesquelles les négociations se poursuivent.

20130525parcactPAPM

INFO + :
Fondée en 1841 C&A est une enseigne néerlandaise dont le siège européen est situé à Düsseldorf (Allemagne). Elle distribue du prêt à porter de bonne qualité à prix raisonnables dans 20 pays d’Europe, en Chine, au Brésil et au Mexique. Pour l’Europe on recense 1500 magasins et 36000 collaborateurs.
Implantée en France depuis 1972 l’entreprise est présente en cœur des villes, centres commerciaux et périphéries au travers un réseau important de magasins.

Le Parc d’Activités du Pays de Meaux propose aux logisticiens souhaitant s’implanter en frange du Grand Paris et accéder à ses bassins de consommation, 26 hectares de foncier.

Installé sur l’échangeur Sud-Est de l’Est francilien (A140/ A4, RN3/A104/A1), le pôle logistique du PAPM a été réfléchi et positionné pour optimiser les temps d’accès aux grands bassins de consommation franciliens.

Meaux, porte Est du Grand Paris, offre au pôle logistique une véritable fluidité pour ses accès.

Un site à haute valeur de services pour les entreprises et leurs salariés (réflexion en cours notamment pour la réalisation d’un Truck Stop).

Le bassin d’emploi du Pays de Meaux conjugué à l’accompagnement des services de l’emploi et de la formation (passerelles formation-emploi) nous permettent de réaliser des campagnes de recrutement en nombres pour les entreprises qui s’implantent.

Afin d’accompagner au mieux les entreprises dans leurs besoins un guichet unique, la Maison de l’Economie et de l’Emploi, a été créée.

Chiffres clés

26 ha de terrains

115 000 m² SHON de bâtiments logistiques